Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2015 5 21 /08 /août /2015 14:21

Catherine en route pour Chicago ?

<<.....Je croyais avoir tout prévu, sauf ce qui m'attendait. Difficile d'en parler, la colère n'est toujours pas retombée. Partie avec une tonne de Tours Eiffel pour tous les goûts, un galet de Normandie à déposer sur la tombe de mon père. Je suis tombée, ecrivais-je à l'époque dans une fosse à purin....>>.

Une fosse à purin ? 

<<..... Dès mon arrivée, mon petit cousin Jo me glissait à l'oreille " C'est Marilyn qui a jeté la lettre de 1996" !!!! Marilyn me disait que nous ne pourrions pas aller sur la tombe de mon père, c'était trop loin. La Marilyn du départ avec qui les contacts étaient si difficiles n'était en réalité qu'une personne autoritaire, coléreuse , bête, paranoïaque, persuadée que je venais chercher l'héritage ou fouiller dans une histoire impossible. Ils attendaient la " cousine de Paris " comme on attend " L'oncle d' Amérique ".

La plupart du temps je suis restée enfermée dans sa luxueuse résidence pour personnes retraitées. Nous sortions aux environs de 17 H, Marilyn veillant à ce que je n'aie aucun contact hors de sa présence.

J'ai quand même eu droit à la visite de l'appartement de mon père, dans un état tel que je n'ai pu le photographier.

Je n'ai rencontré personne qui ait pu me parler de lui avec amour. Tout juste ais-je appris qu'il aimait le whisky et les blettes. Il était démocrate, cultivé, avait été marié durant plus de 40 ans avec une femme nommée Dorothy....>>.

Catherine tu as quand même fait une belle rencontre ?

Oui, Cedric un pasteur parlant français de l'église de ma cousine, Trinity Church ( qui était à ce moment-là l'eglise du sénateur Obama).

Il m'a sauvée de la déprime en me racontant un peu la vie de Chicago Sud, celui de la ségrégation...>>.

Catherine tu quitteras pour finir Marilyn ?

<<.....Oui, je me suis carrément enfuie de chez Marilyn pour aller vivre à l'hôtel, chapperonnée par 3 braves cousines éloignées qui avaient eu pitié de ma situation...>>.

De retour à Paris ?

<<.....A mon retour à Paris, je lisais dans les yeux de mes enfants la crainte d'avoir a me faire interner, tant mon discours était incohérent.

Ce fut très dur, mais la reconstruction mentale que je voulais effectuer passait par ce chemin-là. On ne peut pas faire l'impasse sur certaines choses, si difficiles soient-elles. J'ai repris contact avec kimsue et Rebecca en leur expliquant mes mésaventures. Elles se sont émues et ont décidé de chercher à comprendre ce que l'on me cachait.Mais Quoi?

Rien en effet ne correspondait à ce que l'on m'avait dit de lui.J'étais venue chercher des souvenirs de mon père et je me trouvais confrontée à des histoires d'argent et ceci me mettait mal à l'aise. Je pensais tout au plus que ma cousine avait " géré " sa retraite et sa pension de vetéran....>>.

Catherine tu es alors dans le flou le plus total ?

<<.... Tout à fait, s'il n' avait rien, pourquoi cet acharnement à ne pas vouloir me dire où était l'urne contenant ses cendres ? J'en vins même à douter de sa mort, étant donné que personne n'acceptait de me fournir un certificat de décès.

Ma cousine était capable de tout, m'écrivaient d'autres cousines, dont Gloria, la soeur de Jo.

A force de tourner en rond, je devenais obsédée , et virais moi aussi paranoïaque....>>.

En février tu decides de partir ?

<<.....j'ai décidé de partir en voyage pour me changer les idées. j'aurais pu choisir l'Inde. Non. Ce fut l'Afrique, le Benin parce que mes ancêtres africains étaient vraisemblablement issus de la côte Ouest.

Dans un petit village éloigné de tout, sans électricité, télévision, internet, un vieil homme qui faisait partie du comité des Sages s'est excusé pour le tort commis à mes ancêtres déportés comme des esclaves, m'a souhaité la bienvenue sur la terre de mes racines et m'a dit " il faut que tu reviennes "

Bien sûr que je retournerais au Benin ou ailleurs , mais avant, je devais trouver la tombe de mon père..........>>.

Au Benin tu prendras une grande décision ?

<<....Oui, requinquée par ce voyage , je deciderai de repartir à Chicago l'été prochain....>>.

 

A suivre.......

©Claude Timmermans

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Timmermans - dans temoignages
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Remember 1944, le blog de Claude Timmermans
  • Remember 1944,   le blog de  Claude Timmermans
  • : le temps passe et la mémoire s'efface n'oublions jamais ....
  • Contact

Recherche

Pages

Bibliotheque