Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 17:39

La 82nd Airborne , avait confié au 505th PIR la mission d'attérir à l'Est du Merderet (rivière) et d'en assurrer le passage au hameau de la Fière,de constituer une ligne au Nord, à Neuville-au-Plain pour assurrer la liaison avec la 101st Airborne.

La Fière en 1944............



et aujourd'hui .
Je consacrerai un article sur <<le pont de la Fière >> un peu plus tard.
En plus des objectifs précités ,le 505th PIR devait s'emparer de St-Mère-Eglise.
Pour ce village qui entrera dans la légende ,les évènements commencent vers 23h00 . La maison  de Julie Pommier située au centre-ville prend feu ,les pompiers aidés des habitants tentent de l'éteindre.
Durant la nuit l'atterrissage des GIs du 505th Pir se passe plus ou moins comme prévu , ils atterrissent entre la voie ferrée et la RN 13,au sud-ouest de St-Mère-eglise.
1000 hommes sur 2200 atteignent leurs objectifs ,le reste des troupes pût se rassembler rapidement.


Même si le secteur n'était occupé que par quelques allemands , les GIs du 505th PIR ,comprirent très vite qu'il serait très difficile de passer le Merderet.
La prise de St-Mère-Eglise devient l'objectif prioritaire , et les actions les plus importantes de la 82nd Airborne furent donc celles qui eurent lieu dans la ville et aux alentours.
Les GIs qui atterrissent au centre du village connaîtront un triste sort .
Deux GIs du 506th PIR 101st Airborne parachutés par erreur à cet endroit  seront massacrés par les allemands.
St-Mère est investi par des éléments du 3th Bataillon  505th PIR, dès 4h00, sous la conduite du Lieutenant Colonel Krause. Un Francais lui apprit que les Allemands s'etaient postés le long des routes en dehors du village . Le  Lieutenant Colonel Krause décida  alors d'entourer la ville et de miner les voies d'accès.
Ordre  ensuite fût donné aux hommes d'entrer directement dans la ville , et de ne faire usage que de leurs couteaux ,baïonnettes  et grenades tant qu'il ferait nuit.
Aux environs de 4h30 , le 3th bataillon occupe St-Mère-Eglise. 
Elle sera libérée à 05h 30. toutes les tentatives de contre-attaque Allemandes vont péricliter les unes après les autres, la population n'étant pas épargnée par ces combats sans merci.


Des soldats de la 82nd  Airborne entrent dans St-Mère-Eglise

St-mère-Eglise en 1944..........

.....et aujourd'hui.

En 1944.......

........et aujourd'hui.

Le 505th PIR entrait en France , il viendra jusqu'à nos portes et y laissera beaucoup des ses << Enfants>>   morts pour notre libération.Je consacrerai un article plus tard à ce régiment qui me tiens particulièrement à coeur.


En mémoire à Leo,Bob,John et tant d'autres.............

A suivre......... Le recit d'Alexandre Renaud (Maire de St-Mère-Eglise le 6 juin
1944)

Mes remerciements à Stephane Deloglu http://www.39-45.org ,Patrick Elie http://www.6juin1944.com/ ,et Willy Lejeune

Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Timmermans - dans historique
commenter cet article

commentaires

Pascal du 38 10/09/2010 16:13


Salut Claude, c'est vrai que le 505e PIR à fait du bon boulot à Sainte-Mère-Eglise, le lt-col Krause reçut le soutient du 2e bataillon du lieutenant-colonel Vandervoort, qui devait initialement
contrôler le hameau de Neuville-au-Plain. Ce dernier y envoya un peleton de 41 hommes sous les ordres du lieutenant Turnbull qui contribua à enrayer pendant une bonne partie de la journée du 6
juin, les contre-attaques allemande. le lieutenant Turnbull trouvera la mort le lendemain dans un verger proche de la ville, suite à un tir de mortier.Il fallait bien deux bataillons pour pouvoir
tenir la ville avant l'arrivée de la 4eDI. A bientôt.


pvt Djimmy. 01/03/2009 19:50

Slt Claude un lourd tribun pour le 505 et qui son histoire est encore loin d'être terminée ainsi que pour toutes les autres unités de la 82 AA auquel je rend particulièrement hommage c'est bon de les redécouvrires dans tes textes de mémoires .
Amitiés J-C.

Claude Timmermans 01/03/2009 22:54



Merci ,Jean-Claude  



FASSIN SABINE 01/03/2009 19:08

UN MOT FABULEUX --MAGNIFIQUE
BRAVO CLAUDE

Claude Timmermans 01/03/2009 23:01


Merci Sabine , voila maintenant tu connais ma passion.
Amitiés claude


HABSCH Roger 01/03/2009 18:40

Depuis que je connais ton blog je cherche, je recherche , je lis et relis et je m' instruit sur ses faits historiques. Tout cela pour dire que je croyais connaître un peu mais que je ne connaissais RIEN de la guerre des Ardennes.
J'aime dire que tous les gars sont tous des héros, quand je lis les rapports, après la France, ils ont fait Bastogne, Houffalize, Manhay puis la Baraque de Fraiture pour se retrouver a Vielsalm, Gouvy, Grand Halleux, Arbrefontaine et j'en passe. J'en fini par croire que ces gars ont fait la guerre à eux tout seuls et que seul 1/2 poignée en est revenu. Des Saints je dis et tout cela dans le froid, la neige et le gel constant sans presque pas d' équipement (pas de gants ni de chaussures adéquates), faim et presque isolé de tous et sans même de tenue de camouflage correct qui permattait à l'ennemi de les tirer comme des lapins. Et le soir pas de feu ni de possiblilité de se sècher, peu pour ne pas dire pas de nourriture chaude.
Quel courage, quel abnégation, quel héroïsme.
OUI je suis fier d'être parrain d'un de ces hommes là et comment ! ! ! !
Roger

Claude Timmermans 01/03/2009 23:00


Merci Roger , merci pour eux.


dany 01/03/2009 18:37

c est décidé,tu vas nous faire un site en plus de ce blog!!!!!!!!c est trop bon(lol).
j adore les photos avant puis aujourd hui,certains endroits ne changent pas...
bravo claude,notre historien de la RLD,chapeau l ami.

Claude Timmermans 01/03/2009 22:58


Merci Dany , j'y pense mais en suis-je vraiment capable ? quoi qu'il en soit c'est vrai que cela me tente.


Présentation

  • : Remember 1944, le blog de Claude Timmermans
  • Remember 1944,   le blog de  Claude Timmermans
  • : le temps passe et la mémoire s'efface n'oublions jamais ....
  • Contact

Recherche

Pages

Bibliotheque