Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 16:45

C'est à la 3th Div Inf Canadienne du Major Général Keller qu'est dévolu le secteur Juno .

major-keller.jpg

 Le secteur Juno long de +/- 9 km s'étend de l'Ouest de Vaux à l'Est de Courseulles/Mer (code Mike)  et de l'est de Courseulles/Mer jusqu'à St Aubin/Mer ( code Nan)
Voici une carte pour une meilleure compréhension.

juno-beach.JPG

Il est environ 07h40 le matin du 6 juin 1944 lorsque les North Shore débarquent à St Aubin/Mer et quelques minutes plus tard aux environs de 07h50 les Winnipeg Rifles débarquent à l'ouest de Courseulles.
Du côté de Bernieres les Queen's Own Rifles of Canada atteignent le rivage vers 08h05 , suivis vers 08h30 par le Régiment de la Chaudiere , unité francophone canadienne.
Sous une mer déchainée qui accentue la difficulté, les barges transportant les troupes d'infanterie dérivent dans une zone où les Allemands ont placés près de 13 500 obstacles minés et  ou piegés.
Sous un feu violent d'artillerie les hommes entament l'assaut , de l'eau jusqu'au cou ils avancent péniblement . Pas le temps d'attendre en plus des tirs d'artillerie il faut combattre un phénomène naturel...... la marée montante.
Attardons-nous maintenant sur quelques endroits plus spécifiques............................

Courseulles/Mer
-------------------
La 7ème Brigade Canadienne Régina Rifles et Royal Winnipeg Rifles abordent le rivage de part et d'autre de la rivière Seulles.
Courseulles est défendu par deux casemates placées à l'est de l'embouchure , une mitrailleuse lourde dirigée vers Bernieres et un emplacement de mortier.
A l'ouest de la Seulles 26 constructions abritent différentes pièces d'artillerie, de mortiers etc.....
Le Régina Rifles débarque où la concentration de défense est la plus élevée .
La ville sera divisée en 12 secteurs , à chaque secteur son peloton.

p010857-1-.jpg
Conseil Régional de Basse-Normandie / Archives Nationales du CANADA

A l'Est de l'embouchure la Compagnie B débarque sans trop de problème , par contre à l Ouest la Compagnie A subira le feu nourri des canons.
Bien avant d'atteindre le rivage, 15 chars du First Hussards coulaient a 2 km de celui-ci, leur jupe n'étant pas assez gonflée .Seuls 4 d'entre-eux atteignent le rivage et ont comme objectif les points forts 48 et 50 .
Soldats et Chars de la First Hussards sur les plages de Courseulles/Mer................

p010856-1-.jpg
Conseil Régional de Basse-Normandie / Archives Nationales du CANADA

Durant les premières minutes du débarquement 45 hommes perdront la vie .
Le Régina Rifles se dirigera alors vers le centre ville , mais l'ennemi résistera avec l'énergie du désespoir, s'en suivront de terribles combats où mètres par mètres,  maisons par maisons, rues par rues Courseulles/Mer sera libéré vers 10h00 le matin du 6 juin.
Le centre ville peu après la libération...................

p010863-1-.jpg
Conseil Régional de Basse-Normandie / Archives Nationales du CANADA

Des soldats Canadiens assis sur un mur à Courseulles/Mer

p010867-1-.jpg
Conseil Régional de Basse-Normandie / Archives Nationales du CANADA

Bernieres/Mer
------------------

Le Prince David Regiment  ( composé de Canadiens Français) débarque exactement à l'heure prévue .
Les péniches commandées par le Lieutenant de Vaisseau R.G Buckingham devront se frayer un chemin au travers des mines , des madriers entre-croisés et disposés aux alentours des plages.
C'etait un véritable calvaire , les péniches essuiaient des tirs d'artillerie défensives ,les madriers volaient en éclats  et se soulevaient de plus de 20 mètres pour retomber ensuite sur les hommes .Ces derniers n'ayant comme solution que de se réfugier et s'entasser au pied des brises lames.
Beaucoup d'entre-eux furent touchés et blessés.
Bernieres/Mer défendu par deux cannons antichars de 50mm , de nombreux nids de mitrailleuses , de maisons fortifiées ne sera libéré qu'en début d'après-midi le 6 juin 1944.
Voici quelques vues de Bernières/Mer

p012218-1-.jpg

p010862-1-.jpg
Conseil Régional de Basse-Normandie / Archives Nationales du CANADA

St Aubin/Mer
-----------------
St Aubin/Mer est défendu par le 736eme Reg Inf de la Wehrmacht composé d'un canon de 50 mm, de quelques mitrailleuses et de lance-flammes à commande électrique. Un point fort situé à Bernières/Mer est dirigé vers les plages de St Aubin/Mer.
Le 48th Royal Marine Commando débarque avec six navires aux alentours de 07h30 le 6 juin 1944.
Pris à partie par les défenses allemandes ils réussissent néanmoins à franchir la digue Ouest. Malheureusement sur la plage c'est le chaos , blindés ,véhicules , canons tout n'est que pagaille . Il faudra attendre un regroupement et un premier contact avec le North Shore pour réorganiser l'attaque.
Les survivants du 48th R M C qui déplorent déjà la perte de 3 officiers, prennent la direction de Langrune/Mer mais 30 % de la force offensive est déja perdue.
St Aubin/Mer ne sera libéré que le 7 juin 1944 aux environs de 18h00.

Grave/Mer
-------------
Les Royal Winnipeg débarque à l'ouest des fortificatons et font mouvement en direction du centre du bourg en traversant les champs de mines .
Peu de résistance se dresse devant eux , quelques artilleurs allemands résistent et refusent de se rendre .
Les canadiens ne s'y attardent pas ,plus occupés à s"emparer de Creully .
Ce n'est que le 7 juin que les artilleurs allemands seront mis hors d'état de nuire .

Nous voici arrivés à la fin de cet article consacré aux premières heures du débarquement secteur Juno beach , le 6 juin 1944  il y a eu beaucoup d'autres lieux de conflits mais il m'est impossible de les relater tous , n'ayant pas d'informations précises les concernants .Voici une liste de ces endroits  qui bien qu'imcomplète  vous donnera une idée de l'ampleur de l'opération ........ Luc/Mer lieu dit de la "Trouée ,Langrune/Mer, Sainte-Croix, Bény/Mer ,Tailleville ....etc.

Le soir du 6 juin 1944  , 21 400 hommes ont débarqués , 961 d'entre-eux perdront la vie sur les plages de Juno .

Je dédie cet article  aux 961 soldats tués et a un soldat US qui faisait partie du 4010th Quatermaster Truck Company ,il s'apellait John E May , il débarquera aux environs du 16 ou 17 juin 1944 à Courseulles/Mer .J'en reparlerai dans un prochain article .




In Mémory..................................















Partager cet article

Repost 0
Published by Claude Timmermans - dans historique
commenter cet article

commentaires

J-C 19/07/2015 10:01

Détails de l' histoire que l'on aime de connaître en ce récit de cette phase du débarquement de ce 6 juin 1944 super , comme d'hab \;-)

dany 08/02/2010 10:36


Claude,monsieur Roger a tout dit te concernant.Bizarrement cela se passe de commentaire!!!!!
je n ai qu'un seul mot a dire,RESPECTS a toi pour tes articles et a eux pour leur sacrifices.


Claude Timmermans 08/02/2010 19:06


 Tout simplement merci l'ami


Roger 17/01/2010 17:40


Je n'ai jamais été capable d'écrire un article de cette précision et je te tire mon chapeau.
Quand je pense aux recherches, aux courriers et aux documentations à trier, lire et compulser pour écrire un article aussi clair et précis que celui-ci je suis en admiration.
Merci pour ce merveilleux travail de mémoire qui nous ouvre l'esprit et nous permet de ne pas oublier ces valeureux jeunes qui ont perdus leurs vies pour NOTRE liberté. Merci et chapeau à toi pour
ta patience et ta passion.
Roger.


Claude Timmermans 19/01/2010 17:01


Merci Roger ,
Venant de toi je ne peux qu'être fier de tant de compliments.
Mais je suis un homme de l'ombre et je le fait avant tout pour ses jeunes gars qui avaient l'age de mes enfants en 1944.


Présentation

  • : Remember 1944, le blog de Claude Timmermans
  • Remember 1944,   le blog de  Claude Timmermans
  • : le temps passe et la mémoire s'efface n'oublions jamais ....
  • Contact

Recherche

Pages

Bibliotheque