Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 15:00

Le 6 juin 1944 sous les ordres du Lieutenant Colonel James E Rudder, le 2ème Bataillon des Rangers avait pour mission de prendre " La Pointe du Hoc"


Il est + ou - 4 h 30 du matin , à bord de péniches de débarquement les Rangers se dirigent vers leur objectif qui se trouve à 20km .
Au fur et à mesure qu'ils approchent des falaises , un Rangers dira ses mots

" Mon dieu ,ils sont là entrain de nous attendre"


(Conseil Régional de Basse-Normandie / National Archives USA).......
"prise de vue depuis une barge des falaises secteur Pointe du Hoc"

Directement après ,l'ennemi ouvrira le feu.
Le Bataillon de Rangers était chargé d'une mission spéciale , il devait escalader les falaises hautes de 30 mètres, situées à environ 5 km des principaux lieux du débarquement, et s'emparer des batteries hautement fortifiées au lieu dit "La Pointe du Hoc".
Cette position renfermait les plus gros canons ennemis( 155 mm) qui avaient une portée de 8 km et représentaient à eux seuls une très grande menace pour le bon déroulement du débarquement du 6 juin 1944.
En prélude à cet assaut ,dix huits bombardiers Américains larguèrent leurs bombes quelques instants avant l'assaut des Rangers.

(Conseil Régional de Basse-Normandie / National Archives USA)
"Les crateres apres bombardement "
Juste avant l'assaut un Lieutenant dira " ceci est une monstrueuse erreur , nous n'y arriverons jamais".
Les Rangers devaient escalader les falaises à l'aide de cordes,d'échelles qui s'emboitaient les unes aux autres et ce malgré le résistance féroce de l'ennemi qui tirait à la mitrailleuse sur pied et jetait des grenades sur eux.

(Conseil Régional de Basse-Normandie / National Archives USA)
Les cordes étaient coupées, les échelles cassées, mais à force de courage et de tenacité ,quelques Rangers ont déjà atteint le sommet des falaises après 5 minutes , repoussant l'ennemi pour atteindre leur objectif , détruire les canons de 155.
Lorsque les Rangers atteignirent le sommet des falaises , ils se rendirent compte que plus aucun canon de 155 n'était présent , il n'y avait que des Casemates vides et des ruines.
Les canons de 155 avaient disparus, et étaient remplacés par des poteaux de bois qui servirent de leurre pendant les bombardements  qui précédèrent l'assaut du 6 juin,.
 Ils avaient été déplacés et camouflés dans les vergers à quelques centaines de mètres plus loin .
Ils furent découverts par le Sergent Lomell et ses hommes.
Au moment de la découverte il n'y avait pas le moindre soldat ennemi aux abords .
 Il est plus ou moins 9 heures de matin, quand ils commencent à détruire les canons de 155 à l'aide de grenades .
Ils évitèrent ainsi d'énormes pertes sur les plages d'Omaha.
Peu de temps après l'ennemi se réorganisa ,et lanca plusieures contre-attaques pendant la journée.
Les rangers défendèrent cette nouvelle position conquise ,et dans l'après midi un radio du bataillon envoya un message << Pointe du Hoc repérée ...ai besoin de renforts et munitions ....nombreuses pertes>> ....en réponse deux heures plus tard il recu du Général Clarence R Huebner << Désolé pas de renforts disponibles toutes les forces  Rangers ont débarqué>>...........
Ils garderont cette position les journées du 6 et 7 juin 

(Conseil Régional de Basse-Normandie / National Archives USA)
Le matin du 8 juin ils seront relevés par les soldats du 5 ème Bataillon Rangers et des soldats de 116ème Reg Inf.

(Conseil Régional de Basse-Normandie / National Archives USA)
"les soldats US qui capturent des soldats énnemis"
Au cour de cet assaut le 2ème Bataillon Rangers perdra 135 des 225 hommes qui le constituait .Le 8 juin 90 hommes étaient en état de combattre mais ils eurent droit à un peu de repos bien mérité.

(Conseil Régional de Basse-Normandie / National Archives USA)
Le Général Omar Bradley dira plus tard ses mots << Personne n'aurait jamais souhaité à ses hommes une tâche aussi difficile >>.


A suivre ...................en route pour Port en Bessin














Repost 0
Published by Claude Timmermans - dans historique
commenter cet article

Présentation

  • : Remember 1944, le blog de Claude Timmermans
  • Remember 1944,   le blog de  Claude Timmermans
  • : le temps passe et la mémoire s'efface n'oublions jamais ....
  • Contact

Recherche

Pages

Bibliotheque