Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2015 5 25 /09 /septembre /2015 11:04

  Nous avions quitté Jim en Septembre 44 , un mois plus tard le 17 Novembre 1944 , le 505 th Pir quitte la Hollande pour se reposer au Camp Suippe dans le département de La Marne .

 

 

pocket.gif<< Je me souviens bien que cette caserne n'avait pas de lits , on couchait dans le foin avec les puces ! C'était comme des longs salons , juste un office pour s'occuper des affaires de la compagnie . Vu que j'étais secrétaire au QG de la compagnie , c'est là que je passais la majorité de la journée >> ....................

Durant cette période , Jim ne recevra pas de permission pour Paris , Bruxelles ou l'Angleterre . Il est un des seul à parler le français , il accompagnera souvent les officiers pour leurs visites à Paris en vue d'effectuer des achats et des rencontres galantes . Il leur servira d'interprète auprès des jeunes dames .

<< Ils me laissaient pour finir leurs affaires , je me demande souvent combien ça leur a coûté ? Parfois ils restaient le week-end , j'étais alors libre de visiter Paris >>................

Jim sait que malheureusement La guerre est loin d'être terminée , le chemin étant encore long avant d'atteindre le coeur de l'Allemagne .

<< Je pensais que notre division resterait longtemps en repos , j'étais loin de croire que nous allions retourner au combat si rapidement >> ..........................

Le 18 decembre 1944 à 9 h 00 , les paras reçurent leurs ordres :

" The regiment was in Suippes where the was a well-organized scramble to put together all of the winter-type clothing each paratrooper could find and to drew crew-served weapons and ammunition , personal combat loads , and on day's each of the K and D rations " .

( le régiment était bien organisé les hommes devaient rassembler des vêtements d'hiver et des rations K et d . Ils devaient aussi rassembler tout leur matériel)

<< J'ai emballé mes affaires , mes lettres , quelques souvenirs et un drapeau nazi trouvé dans une cave . je ne les ai jamais retrouvés >> .........................

Jim sait a ce moment qu'il va devoir se battre , un étrange sentiment l'envahi .

<< je pensais ....nous allons devoir nous battre , blesser et même tuer !!!!! J'ai fait ce que je devais faire pour survivre , mais c'est ma foi en Dieu qui m a soutenue >>..................

Il est minuit le 18 decembre 1944  ,après une très longue et éprouvante journée Jim arrive avec la compagnie A du 505 th à Werbomont .

<< Le secteur était très calme , mais au loin on entendait le bruit des combats et on voyait les éclats de lumière , aucun doute nous étions au milieu de combats très durs !!!!!

Je me suis dit à ce moment......... courage vieux chien , tu es encore au combat >>...........

 

james3.JPG 

(photo de Jim Lemaire)

Le régiment de Jim doit prendre position vers l'Est pour supporter les compagnies qui se replient et le 19 Decembre 1944  Jim et la compagnie A quitte Werbomont pour prendre position le long de la Salm .

Il est environ midi quand la compagnie A du 505th arrive à basse-Bodeux et toute l' après-midi et une grande partie de la nuit il marche en direction de Grand-Halleux .

<< A Grand-Halleux , je logeais en compagnie d'un radio et de 4 ou 5 hommes dans la maison de Mr et Mme Lambert - Ducomble . Mme Ducomble dont le mari était prisonnier en Allemagne nous a acceuilli chaleureusement . j'ai eu la chance de la revoir en 1994 et 1998 >> ........

  

james-1.JPG

 

Un radio , Mme Lambert et Jim ( photo de Jim Lemaire ) 

 

Jusqu'au 23 décembre 1944 la situation est calme à Grand-Halleux . Le 24 Décembre le 505th reçoit l'ordre de se replier , les allemands approchent en grand nombre , trop pour que le seul 505th les arrête .

<< Nous sommes retournés à Basse-Bodeux en réserve , mais je  sais que des hommes sont restés pour tenir la ligne jusqu'au dernier moment . Ils ont abandonnés leurs équipements pour éviter d'être faits prisonniers . Quand j'ai reçu par radio l'ordre de se replier j'étais occupé à cuire un lapin , j'ai fini de le cuire et je l'ai mangé plus tard .

Mme lambert a aussi été evacuée je l'ai accompagné jusqu'au camion . Tout le village fût evacué ce jour -là . J'ai aussi conduit une dame qui habitait sur la route St Robert à Grand-Halleux puis nous avons reçu l'ordre d'accompagner  tout le village au château de Farnières >>..............

 

scan0008

 Photo des retrouvailles 50 ans après (Photos de J lemaire)

 

 C'était la nuit de Noël  , Jim a beaucoup de souvenirs de cette nuit .

<< Il faisait très froid , mes pensées allaient vers ma famille  , nous étions très croyants et il n'y avait pas un membre de la famille qui ne chantait " Minuit Chrétien". J'ai eu  aussi des pensées pour l'ennemi qui nous avait mis dans cette terrible situation >>.......

Le 3 janvier 1945 , le 505th reprend l'offensive , objectif la Salm

<< Mon opinion sur les ordres .....quelle folie , je pensais parfois que les officiers perdaient la tête >>................

Les nuits du 3 au 5 Janvier 1945 seront très difficiles pour le régiment il faisait très froid .

<< Je croyais que mes pieds étaient gelés , j'en souffre toujours , nous étions obligés de sortir des foxholes pour sautiller pour ne pas geler >>...........

Le 5 janvier 1945 dans l'après-midi le Regiment du 505th se déplace en direction des premières lignes et dans le secteur de la Compagnie A il y a énormément de bombardements.

<< Arrivés à Arbrefontaine , on a eu la chance de trouver des maisons et des granges pour se mettre a l'abri . J'étais dans la maison Baiwir , installé dans la cave avec les propriétaires et leurs enfants . Comme je parlais le français nous avons su parler , aujourd'hui encore je correspond avec eux >>....................

 

scan0012

 photo des caves de la maison Baiwir ( J.Lemaire)

 

scan0003

 retour de Jim Lemaire 50 ans plus tard . (J.Lemaire)

 

Le  lendemain matin Jim quitte la maison Baiwir

<< La maison était détruite et ces pauvres gens étaient dans la misère. j'ai quitté la maison le coeur gros de voir ces gens si malheureux . Conséquence d'un idiot et d'un régime qui voulait asservir les peuples pour s'agrandir >>.....................

Jim ne le sait pas encore mais le 6 Janvier 1945 sa vie sera marquée à jamais , il apprend que son ami G Sonnenburg  à été tué à Trois-Ponts et se dit peut être qu'aujourd'hui ce sera lui.........................................

 

A suivre......................................................

 

 

 

 

 

 

 

Nb :  les commentaires de Jim  sont restitués le plus fidèlement possible

 

 

 

 

 

 

 

 

 Merci a Xavier Van Daele pour son aimable collaboration

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Remember 1944, le blog de Claude Timmermans
  • : le temps passe et la mémoire s'efface n'oublions jamais ....
  • Contact

Recherche

Pages

Bibliotheque