Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 septembre 2015 4 17 /09 /septembre /2015 18:46

Dans l'article précédent nous avions quitté Gilbert le 23 décembre 1944 , nous le retrouvons le 25 décembre pour un retour à Verdun , racontez-nous Gilbert ?

 

docu0006-1--retour-a-verdun.jpg

 Sur cette photo Jean Cheminot qui est resté l'ami fidèle depuis 66 ans, il habite Belfort . (c) Gilbert Stevenot

 

<<.........Je reviens à verdun vers le 25 décembre, où le trafic est toujours aussi intense et je suis affecté au Billeting Office, qui a pour fonction de loger les officiers dans les hôtels de la ville ou des environs immédiats. Les entrées et sorties sont enregistrées sur des fiches placées sous enveloppes plastifiées, ces dernieres répertoriées dans une grande farde et les erreurs sont quasi impossibles. C'est un véritable inventaire permanent du logement de tous les gradés qui viennent grossir les effectifs du 12th Army Group, certains étant de passage pour quelques jours tels les officiers de liaison et les reporters. 

 

12THARMY.png

 

12th Army Group

 

 

Le Billeting Office fait partie du 6800 HQS Spécial Troops USFET. Une surprise pour moi ? j'apprend la présence d'un groupe non combattant, la 167th Signal Photographic Company, qui se compose de 160 hommes dont un photographe et un caméramen sont assignés au Général Bradley.

beaver-color-medium.jpg

167th Signal Photographic Company

 

General Bradley

 Géneral O Bradley

 

Ce groupe était composé de plusieurs unités qui rejoignaient les combats dans le plus grand secret, c'était le CIC .........>>

 

 

Gilbert vous avez une anecdote concernant un photographe ?

 

<<........... je me souviens de l'un d'entre-eux qui avait oublié sa caméra à l' hôtel Coq Hardi, il est revenu très vite voir si son outil de travail était toujours dans le restaurant. Et dire que si ce n'est sa plus grande joie de le récupérer. Son nom était le T/3 Cutler et il m'avait offert une photo de bradley où il était accompagné d'un de ses copains le Sergent Woods.........>>

 

IMAG033.gif

Sgt Woods, Général Bradley et T/3 Cutler  

 

Gilbert parlez nous de Verdun ?

 

<<...........Verdun était une véritable fourmilière, un grand dépôt de ravitaillement près de la gare, en face d'une boulangerie industrielle de l'armée dont j'ai déjà parlé. j'ai visité la caserne Niel dont les batiments disposés en un immense rectangle et une cour intérieure où se trouvait de nombreux tanks et véhicules . Un garage où les véhicules bardés de trous d'obus ou de mitrailleuses venant du front, étaient nettoyés , et remis en état de combat.

Un soldat me disait qu'il restait parfois des lambeaux de chair ou un doigt dissimulés sous les sièges....J'allais aussi revisiter le champ de bataille de la 1er guerre, que je connaissais bien par les nombreuses visites d'avant-guerre. Mes amis américains se rendaient compte de la terrible boucherie qui s'était déroulée à verdun et en Argonne où l' armée américaine était venue donner un coup de main pour terminer la carnage en 1918......>>

 

Nous voici fin mars 1945 du changement en vue pour vous ?

<<...En effet fin mars 1945 avant de partir pour l'Allemagne, il m'est demandé de recruter un contingent d'hommes et de femmes pour l' aménagement et la maintenance des hôtels et des bureaux à Wiesbaden qui était notre future destination. le recrutement était facile, beaucoup de volontaires, mais un minimum de la connaissance de la langue et un certificat de bonne conduite délivré par la commune étaient indispensables. ils seront finalement une centaine à nous accompagner.Avec mon grand ami, le Capitaine Brooks William, le Lieutenant Sanders et une dizaine de collaborateurs nous allions installer notre office du logement en armée d'occupation .

Nous partons début avril.....>>

 

Merci Gilbert .....à suivre Wiesbaden

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Remember 1944, le blog de Claude Timmermans
  • : le temps passe et la mémoire s'efface n'oublions jamais ....
  • Contact

Recherche

Pages

Bibliotheque