Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 août 2015 7 16 /08 /août /2015 13:36
Johannes Börner et son épouse Thérèse.

Johannes Börner et son épouse Thérèse.

Pour commencer cet article , je tiens d'abord à m'excuser de ma très , trop longue absence.

Samedi 3 Juin 2017 , nous avons rendez-vous à Ouistreham  , pour vivre notre second Meeting Days . En quelques mots les Meeting Days  c'est un rassemblement de  Français, Belges ,Canadiens qui ont une passion commune, la seconde guerre et qui honorent la mémoire de tous les soldats qui ont participé au débarquement de Normandie. 

Cette journée débute par la visite guidée du site Hillman à Colleville-Montgomery ( anciennement appelé Colleville sur Orne ) , un site( Wn 17 ) construit à partir de 1942 par les allemands et qui comporte une vingtaine de blockhaus répartis sur 24 ha. La visite va  nous prendre +/- 2 heures de notre temps. La visite terminée nous prenons la direction de " La Ferme Saint-Hubert " à Colleville-Montgomery pour y prendre le repas de midi, une surprise de taille nous y attend, la présence de deux vétérans un Français Mr Blain et Mr Johannes Börner vétéran allemand. 

 

Mr Blain et Mr Börner

Mr Blain et Mr Börner

Je dois vous avouer qu'au départ je suis un peu réticent à l'idée d’être en compagnie d'un ennemi du passé et je pense que je ne suis pas le seul parmi nous. Les présentations faites, Mr Börner prend la parole et d'une voix un peu hésitante en tenant dans sa main un petit papier,  préparé à mon avis pour l'occasion ,  nous dira ses quelques mots <<...... En 1944, nous les paras nous étions tous volontaires. Nous avions tous reçu depuis notre enfance l'impitoyable éducation virile de la Jeunesse Hitlérienne , enthousiastes jusqu'au fanatisme le plus absolu. Nous étions prêts à tous les sacrifices.....>>.

Il nous montrera ensuite une photo de lui , jeune soldat et une carte reprenant sa division, unité, régiment etc etc

Rencontre avec Johannes Börner
Rencontre avec Johannes Börner Rencontre avec Johannes Börner

Durant nos conversations, une question qui nous tenait à cœur lui fut posée, pourquoi s'était il engagé dans la  Jeunesse Hitlérienne? Il nous dit qu'il s'attendait bien entendu à cette question et voici sa réponse. <<.....Je suis né en 1925 dans la petite ville de Döben en Allemagne, près de Leipzig, très jeune j'ai vu l'arrivée des nazis au pouvoir et à l’école et il fallait se mettre au garde à vous et saluer le drapeau à croix gammée. Nous étions obligés de rejoindre la Jeunesse Hitlérienne sans autre forme. Pour preuve le samedi matin il était obligatoire de défiler dans les rues de la ville, j'avais un camarade à l’époque et lui comme moi avions décidé de faire l’école buissonnière et de ne pas honorer nos obligations. Dès mon retour à la maison un peu plus tard que prévu , les responsables (  Jugendführer Des Deutschen Reiches/ Chef des jeunesses du Reich allemand  étaient déjà à la maison en compagnie de mon père. J’étais terrorisé en voyant le visage blême de mon père, je comprenais de suite que j'avais mal agi. Ils me demandèrent pourquoi je n’étais pas présent le matin? J'ai répondu que je n'avais pas trop envie d'y aller , aussitôt ma réponse terminée je reçu un bonne claque de mon père en plein visage. Ils s’adressèrent à mon père en le mettant en garde que si je manquais une seconde fois le défilé, ma famille entière serait déportée dans les camps de redressement. Au départ des chefs, je garde le souvenir de mon père les yeux remplis de larmes et me prenant dans ses bras tout en s'excusant de m'avoir frappé au visage, mais que malheureusement nous n'avions pas le choix , il fallait suivre le mouvement. 

Nous parlerons ensuite de sa période de guerre, dont voici le résumé dans les grandes lignes . Johannes Börner  a 18 ans quand il est enrôlé dans les troupes aéroportées où il suit une formation accélérée de 3 semaines ( au lieu de six mois ) en saut, ensuite il suivra une formation aux techniques du génie militaire. Au début du mois de juin 1944 , le 2eme Fallschirmjäger Korps du général Meindl  est à Landerneau en Bretagne , dès le début du débarquement son unité doit faire mouvement vers la Normandie, il fera le chemin à pied  et arrivera exténué à Saint-Lô après un périple de près de 320 km. Après plusieurs semaines de combat , il se retrouve encerclé avec plus ou moins 10 000 compatriotes dans la poche de Falaise. Bataille très dure dont il gardera de très mauvais souvenirs qui perturberont ses nuits pendant de longues années. Il sera capturé par les canadiens le 21 Août 1944 à Saint-Lambert-sur-Dives et sera envoyé dans un camp près de Bayeux puis à Fleury-sur-Orne. Il sera libéré en 1947, mais à la demande de son père ne retournera jamais à Döben qui entre-temps est passé sous le régime Soviétique. Il restera en Normandie, au début  il travaillera dans une ferme pour ensuite rejoindre Paris ou il suivra une formation de cuisinier. Paris, ville ou il rencontrera sa future épouse avec qui il reviendra vivre en Normandie à Ouistreham, ils y ouvriront un restaurant " Le Chateaubriant " jusqu'en 1998.

Revenons au Meeting Days , le repas est terminé, Mr Blain et Mr Börner sont assis l'un en face de l'autre ils ont parlé entre-eux , par respect nous les laissons  en paix, mais une scène me reste en mémoire......plus que des mots , une photo....

Rencontre avec Johannes Börner

Le repas s'achève, il est temps pour nous de poursuivre notre programme et de prendre congé des deux vétérans, direction l'Abbaye D'Ardenne où une commémoration nous attend , cette dernière concerne des soldats Canadiens qui furent lâchement exécutés par les allemands ( j'y reviendrai via un autre article ). Mr Börner , qui au départ ne devait pas venir, nous demande si nous étions d'accord qu'il nous accompagne, ce que bien entendu nous acceptons. C'est donc avec un ancien soldat allemand, que nous ferons cette commémoration du souvenir.     

Abbaye d'Ardenne et monument du souvenir
Abbaye d'Ardenne et monument du souvenir

Abbaye d'Ardenne et monument du souvenir

Toute la cérémonie Mr Börner se tiendra à l'écart , il écoutera avec attention le récit de l'histoire que nous raconte Mme Vico ( épouse du Mr qui a retrouvé les corps) . A la fin de la cérémonie qui était très émouvante, je me suis une fois de plus retourné discrètement vers Mr Börner qui était toujours immobile et qui pleurait en silence  tout en s'excusant des atrocités faites par les nazis au cours de cette maudite guerre. Je me suis alors dirigé vers lui comme beaucoup d'entre-nous pour le réconforter et lui signifier quelque part notre pardon. Après coup je pense que via cette cérémonie  Mr Börner  a demandé pardon et nous lui avons en toute modestie enlevé un lourd fardeau qu il portait en lui depuis toutes ses années .

Mr Börner est décédé le 20 Mai 2017 à l'age de 87 ans , il repose dans sa patrie d'adoption la France dont il avait acquis la nationalité en 1956 et pays qu'il aimait tant .

Reposez en paix Mr Börner   

 

©Claude Timmermans 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Remember 1944, le blog de Claude Timmermans
  • : le temps passe et la mémoire s'efface n'oublions jamais ....
  • Contact

Recherche

Pages

Bibliotheque