Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 17:40
L'assaut
-----------
Le 6 juin 1944 ,le 47th Commando avait pour mission de prendre Port-en-Bessin , ou il devait effectuer la jonction avec les troupes américaines venant des plages d'Omaha .

(Conseil régional de Basse-Normandie/National archives USA)
Port-en-Bessin en 1944

Le 47th Commando devait débarquer à l'Ouest du village de Hamel qui au matin du 6 juin 1944 était occupé par la 352ème Division allemande.
Le village de Hamel est défendu par un point fort avec un canon de "88" qui est situé sur une falaise à l' Ouest du village.
Dès le début de l'assaut la résistance opposée par les allemands est très forte ,les 14 péniches de débarquement sont obligées de s'échouer à plus de 2 kms côté Est du village de Hamel.
Il est seulement 8h25 du matin les pertes sont déjà très importantes, 4 péniches sont détruites et 9 autres sont endommagées.
Beaucoup d'hommes du 47th Commando seront obligés de rejoindre le rivage à la nage , sous le feu nourri de l'ennemi.
Dès la prise du village de Hamel réalisée ,le 47th Commando devait aussitôt se diriger vers l'intérieur des terres en direction du hameau de la Rosière.
La résistance allemande fut bien plus terrible que prévue , le déplacement entre le village de Hamel et le hameau de la Rosière fut le théatre de multiples combats .
Le 47th Commando réussi néanmoins à rejoindre le hameau de la Rosière en début de soirée le 6 juin.
Il fallait dès à présent se réorganiser et remplacer l'équipement perdu  en cours de route ,chose qui fut faite le 47th Commando recupéra de l'equipement allemand.
Il est plus ou moins 20 h quand le 47th commando reprend sa marche en avant.
La nuit du 6 au 7 juin des reconnaissances seront faites autour de Port-en-Bessin et dès l'aube ,via un message radio, l'aide de la marine sera demandé.
Le bombardemant naval commencera vers 14h ,au plus fort de de celui-ci vers 15h00 des chasseurs armés de fusées viendront porter main forte également.
 
Le 47th Commando peut enfin avancer en direction de Port-en-Bessin, vers 20h30 le 47th Commando occupe la hauteur Ouest du port.
Port-en-Bessin est défendu par deux points forts équipé de canons de "77" et placés à l'Est et à l'Ouest du port.
L'attaque du point fort Ouest a lieu peu de temps après 20h30 , et après de terribles combats , plus d'une centaine d'ennemis seront faits prisonniers.
Dans la nuit du 7 au 8 juin Port-en-Bessin est libéré et le contact avec le 5th Corps americains est établi .
Le matin du 8 juin , 56 km de côtes sont sous contrôle des alliés .
Port-en-Bessin assurera le ravitaillement des troupes en attendant l'achèvement des ports artificiels " MULBERRY".
Ensuite vers la mi-juin Port-en-Bessin assurera l'approvisionement en carburant principalement , avec un trafic journalier de 1000 T.

Port pétrolier (PLUTO) de Port-en-bessin.
------------------------------------------------
PLUTO: Pipe Line Under The Ocean.
Le système "PLUTO" de Port-en-Bessin n'a rien a voir avec le système de même nom de Cherbourg.

(Conseil régional de Basse-Normandie/National archives USA)
Vue aérienne du port montrant des tankers et une station de pompage.
Port-en-Bessin est en effet le point de départ " terrestre" de Pluto , qui avance au fur et à mesure de la progression des alliés.
L'essence arrive par pétroliers et est pompée vers des citernes de stockage
Le tuyau du pipeline (P.O.L) passait sur la plage pour rejoindre le tanker resté en mer.

(Conseil régional de Basse-Normandie/National archives USA)
 Vue du pipeline (P.O.L) que les américains mirent en place à Port-en-Bessin pour faciliter l'approvisionnement du front en essence.

(Conseil régional de Basse-Normandie/National archives USA)
Certain pétrolier décharge leur contenu directement au port .

(Conseil régional de Basse-Normandie/National archives USA)
Le Major E.D. Hill et Jack Williams s'entretiennent à propos du déchargement d'un tanker.

(Conseil régional de Basse-Normandie/National archives USA)
Un soldat américain est en train d'ouvrir une vanne de pipeline (P.O.L).


(Conseil régional de Basse-Normandie/National archives USA)
Pipeline (P.O.L : Petrol / Oil / Lubrifiant) et réservoir.

(Conseil régional de Basse-Normandie/National archives USA)
Un soldat remplit un camion de carburant près du pipeline (P.O.L).

(Conseil régional de Basse-Normandie/National archives USA)
Depuis des camions de carburant, des hommes remplissent des jerrycans

(Conseil régional de Basse-Normandie/National archives USA)
Ce système est fait de façon à pouvoir ravitailler les véhicules de tous types en essence et ce au plus près possible des opérations.
Deux tuyaux de pipeline (P.O.L) longent la route de Port-en-Bessin.

(Conseil régional de Basse-Normandie/National archives USA)
Les tuyaux des pipeline (P.O.L) traversent certaines fermes.

(Conseil régional de Basse-Normandie/National archives USA)
La force "PLUTO" comprennait plus ou moins 100 officiers et 1000 hommes et sa base de départ se trouvait a Southampton.
Ce document prouve une fois de plus les moyens tant en hommes quand matériel que le débarquement du 6 juin 1944 restera à jamais la plus grande opération militaire réalisée à ce jour.


à suivre.............Novembre 2007 , visite à Henri-Chapelle

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Remember 1944, le blog de Claude Timmermans
  • : le temps passe et la mémoire s'efface n'oublions jamais ....
  • Contact

Recherche

Pages

Bibliotheque